❇️ SacripAnne 🦄 is a user on cafe.des-blogueurs.org. You can follow them or interact with them if you have an account anywhere in the fediverse. If you don't, you can sign up here.

❇️ SacripAnne 🦄 @SacripAnne@cafe.des-blogueurs.org

Depuis le temps qu'on le dit avec @Kozlika@twitter.com !

RT @agou@twitter.com

Les femmes ont fait partie des pionnières de l'informatique. On recrutait des personnes avec un esprit de logique et on disait que "qqn qui sait tricoter savait coder" (ce qui même aujourd'hui n'est pas forcément une bêtise dans le fond 😉) nytimes.com/2019/02/13/magazin

🐦🔗: twitter.com/agou/status/109739

Peut-on agir en faveur du climat à l'échelle individuelle ? Voici pourquoi je réponds un grand OUI ! standblog.org/blog/post/2019/0

Bon, d'un point de vue pratique, on en est où sur les changements d'heure, là ?

Nanterrien(ne)s cyclistes, have you met @RustineNanterre@twitter.com ? Il sont adorables, mordus de vélo et ont besoin d'adhérents, n'hésitez pas :)

Quelle beauté !

RT @grangeblanche@twitter.com

Ce gif de la Vénus de Willendorf...

🐦🔗: twitter.com/grangeblanche/stat

Bonjour à toutes et à tous ! 👋
Je suis sur le point de déménager dans un non meublé et je n'ai pas trop de meubles. Donc si tu habites Toulouse, je suis preneur de bons plans pour en récupérer : lit, canap, table, armoire, ...
Boosts apréciés.
Merci ! 😘

"Elle a écrit pour SACHAAAAAAAAAAAAA !" (Vocalise approximative) . Si fier ❤️ Merci encore @mariannejamesofficiel@twitter.com bit.ly/2Ii7ZIj

Je déteste les préfaces de roman. Et plus elles se veulent érudites et pompeuses, plus je les déteste.

Pour la je me suis offert 19 kilomètres de presque printemps 😍☀️💞

Rentrée dans une jolie lumière dorée, la veste attachée au porte-bagage. Plein de gens dehors, des sourires, mon vélo et moi nous nous sommes faits draguer deux fois en 500 mètres.

Le premier cercle des conseillers disparus

Après dix-huit mois de pouvoir, les fidèles du Président quittent l’Élysée un à un. Dernier en date : Ismaël Emelien, rattrapé par l’affaire Benalla.

lesjours.fr/obsessions/les-con